{Chronique} Les Chroniques de MacKayla Lane – Karen Marie Moning {Série : T1 à 5}

24 janvier 2016

Salutation à toi, lecteur !

Ahlala... Les Chroniques de MacKayla Lane... Un OVNI parmi la bit-lit, tantôt un peu trop descriptif, tantôt d'une intensité à couper le souffle, mélange subtil d'élégance et de vulgarité. Une série qu'il faut lire jusqu'au bout, car elle n'en devient que meilleure.

Description de la série

Les Chroniques de MacKayla Lane - Karen Marie Moning
Titre de la série : Les Chroniques de MacKayla Lane
Auteur : Karen Marie Moning
Editeur : J'ai Lu
Résumé : « Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n’essaie de me tuer, c’est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour… le sexe. Au fait, je m’appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer. La bonne nouvelle : nous sommes nombreux. La mauvaise : nous somme le dernier rempart contre le chaos. »
+ d'infos & achat :
Plus d'infos sur Booknode Plus d'infos & d'autres chroniques sur Livraddict Plus d'infos & acheter sur Amazon Plus d'infos & acheter sur la Fnac

Disponible au format papier & ebook

Cette série fait partie d'un ensemble plus grand, sobrement appelé « Fever » in english. Elle a été scindée en deux sous-séries distinctes par l'éditeur français alors qu’elle est considérée comme une seule et même entité par l’auteur. La première est l'objet de cet article, la deuxième est nommée Les chroniques de Dani Mega O'Malley.
Cette dernière est bel et bien une suite importante de l’histoire, le récit des tomes 2 et 3 étant beaucoup plus recentré sur MacKayla, Barrons etc.. et plus seulement sur l’histoire de Dani. Ne manquez pas cette merveilleuse suite 😉

Il existe également une « nouvelle graphique » qui se situe entre le tomes 4 et 5.

Ce que Loupiote en pense

CA c’est de la bonne came ! ÇA c’est ce que j’appelle THE bit-lit ultime-de-ouf-qui-pète-sa-maman ! Tu crois avoir tout vu ? Si tu ne connais pas Karen Marie Moning, tu as loupé ta vie. (Bon… Peut-être pas, mais presque !)

Ce livre représente une parfaite alliance entre un style d’écriture magistral, un univers complet, des personnages passionnants, profonds, hilarants et de l’érotisme nourri à la testostérone… Sérieusement, que demander de plus ?

Parlons d’abord de l’écriture : mais quelle merveille ! Que tous ceux qui s’imaginent que la bit-lit est une lecture « pauvre » aillent se recoucher. Avec Karen, vous apprécierez une plume élégante, bourrée de belles formulations et d’expressions, qui peuvent paraître légèrement désuètes, mais qui sont remises au goût du jour par ce parfait mariage entre langage soutenu et paroles spontanées… ça fait un bien fou. Enfin des personnages qui s’expriment clairement, de manière soutenue tout en conservant une part importante de sauvagerie… La perfection !

L’univers de cette série est tout aussi génial, ayant lu il y a un bout de temps Les Highlanders de la même auteure, j’ai retrouvé avec grand plaisir le mythe des faës, ce monde complexe et fascinant merveilleusement bien exploité, où les seelies et Unseelies ont peu à peu envahi la terre afin d’en faire leur nouveau terrain de jeu… ou de guerre. On y retrouve également un certain nombres de personnages présents dans Les Highlanders : Dageus, Dustan, Adam et Cian en particulier. D’ailleurs, tous ceux qui sont intrigués par les fameux MacKeltar pourront trouver plus d’explications sur leurs histoires et péripéties dans la série sus-citée, le « format » est différent, un couple par tome, mais personnellement j’ai adoré ! : D (Les Highlanders a été écrit avant mais les deux séries sont indépendantes, vous pouvez les lire après, sachez juste que vous serez légèrement spoilés sur certains personnages des Highlanders si vous faites ça 🙂 )

Autre point important : les personnages. Ils sont magnifiquement bien construits, profonds, réalistes et en perpétuelle évolution ! Nous apprenons à connaître une MacKayla superficielle et naïve, pour finir avec une guerrière du nouveau monde, pleine de rage, mais qui arrive à conserver de l’espoir pour l’humanité ! Et ce fameux Jéricho Barrons… Whoaaaaaaaah ! L’homme mystère, élégant et sauvage, Je ne le décrirais même pas comme un « Bad boy », ce serait lui faire honte ! Sans parler de tous les autres que l’on apprend à découvrir, V'Lane, Dani (Big up !) etc.. Je n’aurais jamais assez de lignes pour t'en parler ! Tu ne dois retenir qu’une seule chose : Rien n’est jamais ce qu’il paraît être, Karen Marie Moning nous perd dans un dédale de possibilités et de rebondissements à la manière d’un faë tissant ses illusions. « L’habit ne fait pas le moine » n’a jamais été aussi vrai…

Et parlons-en, de ces rebondissements. L’auteur nous explique que la série lui est apparue dans son entièreté… Eh bien je la crois volontiers, parce que pour pondre un truc pareil, il faut avoir une sacrée vue d’ensemble ! Même si tu penses avoir compris le dénouement du schmilblick, une nouvelle révélation te tombe en plein dans la face, prenant le lecteur totalement au dépourvu. De manière générale, l’action commence vraiment à décoller à la fin du tome 3, avec une scène atrocement incroyable. Cette dernière nous pousse à lire le tome 4 telle une furie en manque… Pour finir ce dernier encore plus frustrés par un événement complètement impensable ! Je suis d’ailleurs ravie d’avoir lu cette série après sa sortie entière, attendre plusieurs mois le tome 5 aurait été une torture insurmontable xD

L’ambiance générale de la série se situe entre le mystérieux et la sensualité débordante, tout est savamment dosé ! Sachez tout de même que votre côté romantique ne commencera à être réellement assouvi qu’à partir du tome 4 (et encore !) car même si on sent la tension qui règne entre les protagonistes avant, rien n’est vraiment joué et les distances sont, la majorité du temps, respectées. (Mais ne vous en faites pas, vous pourrez tout de même compter sur un ou deux pétage de plomb pour vous aider à patienter xD)

J’aurais malgré tout un reproche à faire à cette série, qui fait que je ne le classe pas en coup de cœur : C’est tout de même un peu long tout ça ! Alors oui, c’est important de tout mettre en place, le décor, les relations entre les personnages, l’évolution progressive du monde, mais certaines choses auraient pu être raccourcies : On s’en balance sérieusement de savoir qu’elle se peint les ongles en rose-fuschia-saupoudré-de-paillettes-d’or-moucheté-d’arc-en-ciel-à-tendance-verte ! (J’exagère à peine. Vraiment.) Ce genre de préoccupations est très présent dans les premiers tomes, ça s’améliore par la suite, mais de manière générale je pense qu’on aurait pu se passer de certaines descriptions, voir de passages entiers (900 pages le dernier tome quoi ! Oui, il s’y passe un paquet de trucs mais quand même >.<). Mac : TU PENSES TROP ! AGIS COCOTTE ! (Sans compter les pseudo morales à deux balles sur la nouvelle génération désabusée pro-égoïste, on s'en serait bien passés...)

Autre petit point négatif qui m’a laissée assez perplexe et un peu déçue : Autant certaines révélations sont fracassantes et inattendues, autant d’autres font un peu tache, on s’en doute un peu mais on n’ose pas trop s’avancer ou alors ça ne nous fait ni vraiment chaud, ni vraiment froid… étrange sensation xD

En bref, j’ai vraiment adoré cette série pour son originalité (adios classiques vampires et loups garous !), la capacité d'évolution des personnages et l’histoire intéressante, je l’aurais néanmoins beaucoup plus appréciée avec moins d’états d’âme de Mac et un déroulement plus rapide ! 🙂

Libre à toi de voir si tu veux t'y lancer ou pas, essaye en tout cas de t'y accrocher si tu t'y lance, le début n'est peut-être pas énorme, mais la suite le vaut LARGEMENT ! 😀

PS : J'ai lu à deux ou trois reprises que l'écriture de l'auteure était mauvaise… Donnez-moi une définition de « bonne écriture », qu'on en discute autour d'une tasse de thé.

Ma note

4/5

- Voir plus de précisions sur la notation -

Partager :
4/5, Chroniques, Série terminée, , ,

8 Commentaires

  • Amy 26 février 2016 à 13 h 45 min

    Me revoila!! j’ai fini tous les tomes et j’en suis meme au 2eme tome de la serie de Dani
    Je me suis jamais trompé a ce point. Je vais fire franchement que le premier tome de m’a pas emballé et ni la moitié du 2eme tome. J’ai meme laissé tomber et je me suis tourné vers une autre serie. Mais je suis quand meme retourner a celle-çi quand je n’avais rien a lire.
    Je peux dire une chose, c’est je regrette vraiment de l’avoir arreter mais pas dutout de l’avoir continuer.
    Les mysteres continuent, on ne s’ennuie pas dutout tous au long des tomes. Une revelation qui sort de je ne sais ou et vient nous flanquer une bonne baffe. On a meme pas fini de l’encaisser que une autre nous tombe de dessus. C’est un livre vraiment captivant et je vais dire que ma préférée c’est Dani sans aucun doute
    Je te remercie de nous avoir fait decouvert cette serie
    J’attends tes prochains trouvailles

    • Loupiote 10 avril 2016 à 23 h 55 min

      C’est super, je suis ravie pour toi !! 😀
      MacKayla est une série qui sait se faire apprécier par ses lecteurs persévérants (du moins par certains), en tout cas ça fait toujours plaisir de voir que l’on n’a pas lu toutes ces pages pour rien !
      Ce fut avec plaisir, merci pour ton retour 🙂

  • Vanille 17 février 2016 à 11 h 20 min

    Salut ! Je te suis depuis pas mal de temps deja (via ton ancien blog) et ça faisait un petit moment que je n’avais pas été faire un tour sur ton blog.. Et là ! Je vois qu’une de tes nouvelles chroniques et sur les chroniques de MacKayla Lane 😍 Je viens de commencer cette série et bien que je n’en suis qu’au tome 1, je suis deja accro ! Et ta chronique m’a donné encore plus envie d’avancer, mais également de lire les autres tomes de cette auteur afin de découvrir les autres personnages ! En tout cas j’adore vraiment tes chroniques, ta façon d’écrire me donne l’impression de parler avec une vieille copine, à propos d’un roman qu’on a adoré (ou pas, ça dépend lesquel 😂) et ça fait super plaisir ! Continue comme ça surtout ! 😄

    • Loupiote 17 février 2016 à 12 h 50 min

      Aaah, je suis ravie qu’elle te plaise ! 😀
      Merci beaucoup à toi, je suis contente de savoir que mes chroniques sont appréciées, c’est le principal !

  • Honey-B-Books 16 février 2016 à 19 h 52 min

    Je viens de tomber par hasard sur ton blog, et vraiment je tenais à te féliciter car il est juste sublime !!! Et je suis vraiment étonné de ne pas l’avoir croisé avant parce que c’est un vrai régal de pianoter dessus ^^
    Ceci dit ^^ je viens enfin de me procurer le premier tome de cette série et j’ai hâte de la commencer parce que son sucés est vraiment unanime !!! J’espère que moi aussi je vais adorer !!!

    • Loupiote 16 février 2016 à 23 h 39 min

      Merci beaucoup, contente qu’il te plaise ! 😀
      Je suis allée faire un petit tour sur le tien et j’ai également beaucoup apprécié la mise en page et ta façon d’articuler les chroniques ! 🙂
      En espérant que cette série te plaise, même si je n’en doute pas 😉

  • Amy 13 février 2016 à 8 h 08 min

    je suis au tome 2 de cette serie et elle me soule tellement… Tu dis qu’au tome 3 cela va devenir interresenr mais je me sens pas la force de continuer. On tourne en rond durant ces deux premieres tomes..Par exemple une action est entrain d’arriver et voila que Mac se lance dans la description d’une autre chose dont on s’en fout et qui n’a aucun rapport avec l’action. C’est vraiment agaçant a la longue, elle parle pour ne rien dire. On a l’impression que l’auteur essaie de combler les espaces et nous embarque dans des souvenirs inutiles.
    Bof je crois pas que je vais continuer cette serie, elle me donne trop la flemme avec ces etats d’ame dont tout le monde s’en fout. Presque tout le monde pense que Sookie dans La Communauté du Sud est une bimbo cruche, et bein ils n’ont pas encore rencontré Mac.

    • Loupiote 15 février 2016 à 11 h 12 min

      Je comprends parfaitement, je l’avais commencé à cause du quasi harcèlement d’une amie qui a les mêmes goûts que moi, le début m’avait également désemparée… Mais à force de persévérance, j’ai compris pourquoi il plaisait autant ! (et je l’en remercie grandement !) 🙂

      Après, si tu ne supporte pas, autant ne pas se forcer, il y a d’autres très bons livres à lire qui ne durent pas tant ! 😀

      Personnellement je n’ai pas réussi à aller au delà du tome 1 de La communauté du sud, la perspective de lire 12 autres tomes aussi plats que le premier m’avait découragée >.<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *